top of page
LV+LVDR - 291122 - 0216 COUPEE.jpg

Entretien avec Roberto Benet

Le 20 Septembre 2023

Roberto nous présente les grandes étapes du développement de son entreprise et revient sur les enjeux actuel de la profession

   VAUCLUSE INFO : Pouvez-vous nous détailler les principales étapes de votre parcours personnel et professionnel ?

 

M. BENET : Mon parcours est le reflet d'une trajectoire assez typique des individus qui se sont forgés à travers une mosaïque d'expériences professionnelles. J'ai exploré divers horizons, du secteur militaire à l'immobilier, en passant par la mécanique de bâtiments, endossant des rôles variés, tantôt salarié, tantôt responsable indépendant. C'est un chemin pavé de persévérance et d'adaptabilité, et je suis fier de pouvoir dire aujourd'hui : « j'ai réussi ».

"Je me considère avant tout comme un gestionnaire, un rôle parfois sous-estimé en France"

 

VAUCLUSE INFO : Depuis votre prise de direction de l'entreprise familiale en 2014, le chiffre d'affaires a significativement augmenté. Quels sont les ingrédients de ce succès ?

 

M. BENET : La clé de cette réussite réside dans une approche multidimensionnelle de la gestion. Je me considère avant tout comme un gestionnaire, un rôle parfois sous-estimé en France. Ma stratégie s'articule autour de quatre axes principaux : une orientation client forte, une analyse stratégique du marché pour identifier les opportunités, une approche humaine centrée sur la construction d'une équipe soudée, et une gestion comptable prudente et mesurée.

 

VAUCLUSE INFO : Engagé depuis longtemps dans le monde patronal et récemment nommé conseiller prud'hommes, quel regard portez-vous sur les relations sociales en France ?

 

M. BENET : Les relations sociales en France sont à mon sens excessivement réglementées, engendrant une opposition systématique entre les différentes parties prenantes : employeurs, employés, administration, et clients. Je prône une approche plus bienveillante, basée sur la compréhension mutuelle et le respect.

"ma priorité est de préserver la stabilité et le bien-être des familles qui dépendent de notre entreprise"

Par ailleurs, mon engagement ne se limite pas aux prud'hommes ; je suis également impliqué dans diverses initiatives visant à améliorer notre secteur, y compris au sein de la CNCT. Je suis convaincu que pour changer le monde, il faut être acteur du changement, et non simple spectateur.

 

VAUCLUSE INFO : Enfin, pouvez-vous nous parler de vos projets futurs pour votre entreprise ?

 

M. BENET : La période récente a été marquée par des défis majeurs, notamment la pandémie de COVID-19 et les fluctuations du marché de l'énergie. Dans ce contexte, ma priorité est de préserver la stabilité et le bien-être des familles qui dépendent de notre entreprise. Je reste toutefois optimiste quant à l'avenir et j'envisage une phase de développement dès que la situation le permettra, avec une confiance inébranlable en des jours meilleurs.

bottom of page